Première édition d'une fête des plantes en terre aclote

NIVELLES Les potirons et autres coloquintes garnissent actuellement les portails, mais il y a bien plus à faire pour les amateurs de déco nature et ceux qui veulent donner un nouveau look à leur petit coin de terre. C'est ce qu'ont vu ce week- end les visiteurs du salon du pépin au jardin, dans le cloître de la collégiale Sainte-Gertrude.

Il s'agissait d'une première édition, mise sur pied par l'architecte paysagiste Fabienne Marchal, au profit des scouts.

Le samedi, aux dires des exposants, a été plus que calme. Heureusement, dimanche, il y avait plus de monde entre les stands. «Un figuier qui semble mal en point? Rasez-le et il repoussera, c'est très vigoureux», assurait un spécialiste tandis que plus loin, on pouvait goûter différentes variétés de pommes, ou encore choisir entre des milliers de bulbes à enfouir avant l'hiver. Ceux qui ont fait le déplacement avaient l'embarras du choix.

«En plus, c'est très bien aménagé, ajoutaient deux visiteuses. Même si on ne venait rien acheter en particulier, c'est agréable de se promener comme ça dans le cloître, en découvrant des plantes, en discutant avec des professionnels pour recevoir des conseils.»

© La Dernière Heure 2004