La cité des Loups reçoit une délégation d’investisseurs japonais

ÉCONOMIELA LOUVIÈRE Après que la Chine ait déjà fait les yeux doux à la Région du Centre, c’est au tour du Pays du Soleil Levant de frapper à la porte de la cité des Loups. Une délégation d’investisseurs japonais se rendra en effet, ce mardi, à La Louvière, en compagnie de l’Ambassadeur du Japon, Sabaka Mitsuo, pour visiter certaines installations louviéroises.

La délégation nipponne s’intéressera tout particulièrement au développement économique de la région. Après l’accueil à l’hôtel de ville, les invités japonais seront informés de l’offre possible en matière de zonings gérés par l’Intercommunale IDEA, sur le territoire de l’entité.

Ils visiteront ensuite les installations du Port Autonome du Centre et de l’Ouest (PACO) et seront accueillis au sein de l’entreprise japonaise JTEKT TORSEN située dans le zoning de Strépy-Bracquegnies. Cette société est spécialisée dans la fabrication d’accessoires automobiles, en particulier le différentiel à glissement limité Torsen, dont l’usinage et l’assemblage pour Audi et Alfa Roméo, sont effectués à Strépy.

Après une discussion sur les possibilités d’exportation proposées par l’AWEX, ils se dirigeront vers l’ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, pour une visite en altitude.

Il est à noter que la présence d’une délégation japonaise sur le sol louviérois et celle de l’Ambassadeur demande un strict respect des us et coutumes nippones. Le protocole a ainsi dû rédiger une note indiquant les consignes à respecter en présence des hauts dignitaires. Les édiles louviérois devront ainsi se rappeler que la courbette sera préférée à la poignée de main.

La Louvière et la région du Centre intéressent particulièrement les investisseurs asiatiques. Cette visite japonaise est une première. L’Ambassadeur du Japon avait été l’invité de la Ville lors des dernières festivités du Laetare.

F. Sch.