La ville est riche en bâtiments de (très) belle facture

Vous aurez l’embarras du choix au moment d’entamer votre visite de Madrid : il y a bien entendu quelques incontournables, évoqués ci-dessus. Il y a surtout une ville riche en bâtiments de belle facture, mais aussi en espaces verts. Le tout à découvrir à pied, idéalement.

Quand vous êtes à Puerta del Sol – autre incontournable, et très courue, aussi, par les Madrilènes –, prenez n’importe quelle rue partant de la place, et vous ne serez pas déçu. D’un côté, c’est le Théâtre Royal (visite uniquement le matin), la place d’Espagne (Cervantès, Don Quichotte et Sancho Pança vous y attendent) ou encore, un peu plus loin, le temple de Debod, d’où vous aurez une belle vue en contrebas du Palais royal. De l’autre, c’est l’Edificio Métropolis, la fontaine de Cibeles, le Prado, l’ancienne poste (très beau panorama depuis la terrasse, via un accès payant (2 euros), la place de l’Indépendance et le parc du Retiro (où vous pourrez aussi apprécier un peu de fraîcheur, notamment grâce à une balade en barque). Vers le haut de la place, vous irez vers Grand Via, l’une des principales artères commerçantes, et le gratte-ciel Telefonica, l’Edificio Grassy. Vers le bas, vous rejoindrez, au-delà de la Plaza Mayor, le musée Reina Sofia – qui vaut autant le détour que le Prado.

Surtout, prenez un peu de temps et enjambez le rio Manzanares, par exemple par le pont de Segovia (proche de la cathédrale de la Almudena). Madrid Rio est une zone de jardins et de parcs récemment aménagés, où il est agréable de flâner pendant quelques kilomètres vers le pont del Matadero (vous découvrirez au passage quelques ponts de belle audace architecturale).

Mais quand vous serez aux anciens abattoirs (Matadero), vous prendrez sans doute le métro à la station Legazpi pour retourner au centre-ville...

P. D.-D.