HEUSDEN Deux années noires n'ont pas découragé Bert Leenaerts. Vice-champion d'Europe juniors du 1.500m en 2001, à Riga, ce Diestois de 23 ans, futur ingénieur commercial, avait ensuite disparu de la circulation. En cause: des blessures à répétition.

«J'ai, d'abord, souffert du genou gauche. Une blessure qui m'a coûté une année de revalidation avec des séances intensives chez le kiné. J'ai, ensuite, été blessé au tendon d'Achille. Rebelote. Une année passée à me soigner, à revenir lentement mais sûrement. Croyez-moi, il est très dur de s'entraîner sans résultat. Mais bon J'ai mordu sur ma chique et, alors que plus personne ne croyait en moi, me revoilà au plus haut niveau avec un nouveau record personnel, synonyme de qualification pour les Championnats du Monde, fin août, à Paris. Sincèrement, moi- même je ne pensais pouvoir signer une telle performance»

Il n'empêche, avec ses 3.35.74, voilà Bert Leenaerts 3e meilleur performer belge sur la distance, derrière Christophe Impens et Jurgen Vandewiele, mais surtout devant Mohammed Mourhit et Ivo Van Damme! Un gage d'avenir! Celui-ci le verra, à court terme, prendre part au Mondial parisien où nos représentants seront donc une vingtaine. «Une aubaine pour moi qui avais prévu deux semaines de stage à Saint-Moritz! enchaîne l'élève de Lutz Muller. Je serai donc motivé comme jamais à l'idée de préparer mon premier rendez-vous international seniors. J'y pense déjà!»

Sixième, samedi soir, en 3.35.74, Bert Leenaerts aura vécu une répétition grandeur nature de ce qui l'attend à Paris. «Le départ fut tumultueux mais, malgré la rapidité, j'ai pu me placer en position idéale, à la corde. Je me suis, alors, accroché. Mon objectif était de passer en 2.40 au début du dernier tour et, lorsque j'ai vu que j'étais plus ou moins dans les temps, je me suis senti pousser des ailes. J'ai donné le meilleur de moi-même. Je pense qu'il n'en ira pas différemment à Paris où j'espère passer le cap du premier tour. Ensuite, je suis persuadé que tout est possible!»

Aucun doute: l'infortune a décuplé son ambition.

© Les Sports 2003