Les Red Dragons ont dû aller jusqu’au Golden Set pour arracher leur qualification face à la Grèce (2-3)

VOLLEY-BALLCOURTRAI L’équipe nationale masculine a donc rejoint son homologue féminine en se qualifiant pour le prochain Euro (fin septembre au Danemark et en Pologne pour les messieurs). Pour cela, il fallait battre une nouvelle fois la Grèce et les hommes de Dominique Baeyens n’ont pas déçu les 2.500 supporters du Lange Munte.

Alors que l’aller avait été une formalité, le retour hier soir fut plus délicat à négocier. Les Grecs étaient en effet venus bien plus disciplinés. En face, les Belges tentaient de varier leur jeu mais cela ne payait pas toujours. Conséquence, la Grèce restait collée aux basques belges jusqu’au milieu du premier set avant que De Roo et compagnie ne prennent le large à 16-8, 22-17 pour le ponctuer 25-19 en 25.

Sur cette lancée, les Belges prenaient les commandes de la deuxième manche (3-0, 8-5). Malheureusement, les Grecs, venus venger l’humiliation de la semaine dernière, revenaient dans le set point après point (12-12, 18-21) voyant régulièrement l’espace entre les deux lignes dans la défense belge. Baeyens fit alors tourner son effectif mais sur un service raté de Klinkenberg, les Red Dragons durent laisser filer le set (21-25).

La 3e manche ressemblait à la deuxième : les Belges ont mené (5-2, 10-4) mais à l’image de Sam De Roo ont été trop inconstants, laissant les Grecs revenir à nouveau dans le match (12-12). Cependant, ils reprenaient le large pour mener 2 sets à 1 (25-18). Croyant peut-être leur qualification assurée, les hommes de Dominique Baeyens n’arrivaient plus à prendre l’ascendant sur l’adversaire et continuaient à jouer au Yo-Yo en attaque, laissant les Grecs contre-attaquer trop facilement. Les deux équipes ne se quittaient dès lors plus au marquoir (3-3, 9-8) jusqu’à ce que la Grèce trouve la faille (13-16, 19-21) pour ensuite égaliser (2-2) sur une double touche de De Roo (21-25). La fin de match fut alors tendue et les supporters encore plus réactifs mais ce sont les Grecs qui en profitaient au mieux (7-10) pour forcer le Set en Or (13-15) que les Red Dragons négociaient bien mieux, les Grecs perdant beaucoup d’énergie à contester les décisions arbitrales. En effet, sur la 2e balle de qualification, Van den Dries envoyait les Belges à l’Euro (15-12).

Nathalie Dumont

Belgique : Van den Dries, Deroo, Depestele, Verhees, Van de Voorde, Verhanneman. Libéro : Dejonckheere. Montés au jeu : Verschueren, Klinkenberg, Tuerlinckx, Coolman.

Grèce : Tzourits, Petreas, Prousalis, Kokkinakis, Fragkos, Smaragdis. Libéros : Stefanou, Papadimitriou. Montés au jeu : Koumentakis, Andreadis, Filippov, Tzioumakas.

Les sets : 25-19, 21-25, 25-18, 21-25, 13-15 (15-12).