Delsaut et Vang se sont surpris en double messieurs

BADMINTON WATERLOO Voilà trois ans que le club de Waterloo accueille les séries A pour un tournoi dont le niveau sportif n’a pas d’équivalent tant dans le Brabant wallon qu’en Région bruxelloise. Et le succès ne se dément pas. Pour l’édition 2012 qui s’est tenue samedi et dimanche, Alexis Degen, à la tête du tournoi, a accueilli un plateau de rêve avec, en tête d’affiche, Frédéric Gaspart, champion de Belgique en titre du double mixte. On retrouvait également au sein de tableaux copieusement remplis des références belges de la discipline comme Lionel Warnotte ou encore, côté féminin, Debbie Janssens et Sabine Devooght.

“Notre pari, en mettant sur pied un tournoi ouvert aux séries A, était de grandir”, commente Alexis Degen, président du club waterlootois et classé série A. “Force est de constater que c’est une réussite. D’année en année, le niveau s’élève. Notre prochaine étape, maintenant que nous sommes un tournoi international, sera d’accueillir des joueurs de qualité venant de l’étranger.”

La qualité de l’organisation et l’ambiance conviviale de fin de saison donnent inévitablement un cachet supplémentaire à un tournoi qui s’adresse également aux joueurs classés de B1 à C1, étant même une étape du Circuit Promax B1.

Sur les terrains, le Bruxellois Lionel Warnotte et le Liégeois Frédéric Gaspard ont logiquement tenu le haut de l’affiche, atteignant les trois finales possibles. Si le premier a remporté le simple et le second le double, la belle surprise du dimanche après midi est venue du double mixte où la paire composée des Brabançons Arnaud Delsaut et Geoffrey Vang est parvenue à écarter le duo Gaspard/Warnotte. “Nous n’avions jamais joué ensemble, nous ne pensions même pas sortir de notre poule”, souriait le duo qui évoluera en Interclubs à Everbergs en 2012-2013. “C’est donc une belle satisfaction !” Et Arnaud Delsaut de conclure, au sujet du tournoi : “Waterloo, à l’instar de Malmedy, est un rendez-vous très sympa. Cela permet, en fin de saison, de jouer à un bon niveau, pour le plaisir et dans une ambiance conviviale.”

Thibaut Hugé

Arnaud Delsaut et Geoffrey Vang (à g.) ont créé la surprise en finale du double. hugé