Première pour Felice Mazzu et... vingtième pour Mario Notaro !

PRO LEAGUECHARLEROI Comme c’est le cas pour bon nombre de nos clubs, les Zèbres se retrouveront ce lundi matin mais seront tout d’abord conviés à des tests physiques le matin avant de se plier au tout premier entraînement de la saison 2013-2014 (ouvert au public) l’après-midi (14h45) dans les installations de Marcinelle.

Ce sera notamment l’occasion de retrouvailles mais aussi de faire connaissance avec les nouveaux venus que sont Sébastien De Waest (Roulers), Steeven Willems (Lille), Evans Kondogbia (Liège) et Mohamed Daf, issu du noyau B d’Anderlecht, dont le profil ressemble à celui de Cristophe Diandy.

Les tractations le concernant ne sont pas évidentes car son salaire (pris en charge par Anderlecht la saison écoulée) pose problème.

La semaine se prolongera sur le même topo : tests physiques mardi et mercredi matin ainsi que des séances d’entraînement l’après-midi, toujours à Marcinelle.

Jeudi prochain, les Carolos rallieront le centre de Tubize où ils s’entraîneront deux fois (matin et après-midi) alors qu’ils reviendront dans leurs meubles le vendredi. Il sera alors procédé à une évaluation des tests et dans le prolongement, un retour à Marcinelle.

Enfin, Felice Mazzu dispensera deux séances dans la journée de samedi en prélude d’un premier match, fixé en début de soirée (18h30) à Châtelet, pensionnaire de P1.

Ce sera la grande première de Felice Mazzu à la tête des Zèbres. A ses côtés, le nouveau mentor de Charleroi pourra s’appuyer sur les solides épaules de Mario Notaro qui - lui - accomplira tout simplement sa vingtième reprise des entraînements dans les sphères du Mambourg. Avec le même enthousiasme qu’en 1994 lorsqu’il prit fonction en qualité d’adjoint de Georges Leekens !

Par ailleurs, le Congo, sans Parfait Mandada, a réalisé un match nul face au Cameroun (0-0), en match de qualification pour le Mondial. Samedi, Francis N’Ganga s’était, lui, incliné avec le Congo-Brazzaville contre le Burkina-Faso (0-1). Il a, pour sa part, disputé les nonante minutes.

J.-F. P. et G. Ben.