À la surprise générale, l’entraîneur a décidé dene pas poursuivre l’aventure par manque de temps

FOOTBALLLIGNY “C’est la mort dans l’âme que j’ai dû prendre cette décision que j’ai mûrement réfléchie, mais, oui, j’arrête...” Gino Solimando ne montera donc pas en P1 avec Ligny. “J’ai encore du mal à me dire que je ne serai pas présent à la reprise des entraînements, mais je devais faire un choix. Ce n’était plus possible de combiner le football avec ma vie professionnelle et familiale. Il n’y a que 24 heures dans une journée... J’ai commencé à jouer à Ligny à l’âge de 9 ans. J’ai ensuite été entraîneur puis coordinateur des jeunes et enfin entraîneur de l’équipe première. Je crois que j’ai déjà beaucoup donné pour ce club qui restera toujours mon club. J’ai d’ailleurs eu des propositions, mais, jamais, je ne serais parti entraîner dans un autre club.”

Arrivé à la tête de l’équipe première lors du deuxième tour de la saison 2006-2007, Gino avait sauvé le club en P3. “Ensuite, j’ai coaché six saisons (trois en P3 et trois en P2) avec deux montées et quatre tours finals à la clé.”

Solimando parti, c’est l’entraîneur champion cette saison avec l'équipe B en P4, Jean-Baptiste Bertrand, qui lui succède. Il sera assisté d’Eric Gueret. Mais le départ de Solimando pourrait aussi entraîner celui de Jérôme Carlier qui est cité du côté de la Jeunesse Tamines. “Jérôme, c’est mon poulain. On avait un accord tous les deux pour qu’il reste, mais mon départ pourrait changer la donne. D’un côté, j’aimerais qu’il reste à Ligny car l’équipe en aura bien besoin en P1, mais d’un autre côté, je dis que pour sa progression, ce serait peut-être bien qu’il parte...”

B. Ae.