C’est bien entendu la capitale du football.Mais il y a tant de choses à voir !

Madrid, c’est bien entendu le temple des amateurs de football, la ville accueillant deux clubs prestigieux, le Real – le stade Bernabeu peut se visiter pour la coquette somme de 19 euros – et l’Atletico – qui déménagera à 40 kilomètres de la capitale en 2015.

Les soirs de fiesta, vous retrouverez les merengues aux abords de la fontaine de Cibeles. Les colchoneros préfèrent pour leur part mettre le cap sur la fontaine de Neptune, située quelques centaines de mètres plus loin, à deux pas cette fois de l’un des bâtiments les plus connus, le Prado.

Madrid, c’est toutefois bien plus que le foot : vous y prendrez d’ailleurs plaisir à y déambuler dans ses grandes artères (Grand Via, Alcala, Mayor,…) bordées de somptueux bâtiments ou dans des rues plus intimistes, que vous découvrirez au gré de vos pérégrinations.

À Madrid, il y a bien sûr quelques incontournables. C’est bien entendu la Plaza Mayor, où se bousculent tant de touristes. Essayez de vous y rendre tôt le matin, quand la ville est encore ensommeillée : vous pourrez découvrir le charme de cette place imposante – quelque 120 mètres sur 90 – en toute quiétude, et admirer les fresques de la Casa de la Panaderia.

Si vous avez la nostalgie du pays, mettez alors le cap sur La Mayor, situé au 77 calle Mayor, qui propose pas mal de bières belges : vous ne pourrez pas louper l’enseigne qui arbore un panneau Chimay, bières trappistes !

Pour une ambiance plus typique, privilégiez le marché San Miguel, place... San Miguel, toute proche. Vous pourrez déguster des tapas et boire un coup dans cette halle vitrée, où l’on propose aussi l’une des meilleures, ou plutôt la meilleure tortilla du coin, voire même de Madrid, paraît-il.

Ne manquez pas de flâner Plaza de la Villa, bien moins courue que la Plaza Mayor voisine. Et pourtant, elle ne manque pas de charme : elle vaut assurément le coup d’œil, le temps de récupérer votre souffle avant de reprendre la calle Mayor vers deux hauts lieux touristiques assez courus. Vous déboucherez face à la cathédrale de la Almuneda, imposante s’il en est. Ne manquez pas d’y entrer pour admirer l’autel. Évitez toutefois les heures de messes – nombreuses, nous sommes en Espagne – sous peine d’être confiné à l’entrée.

Des marches de la cathédrale, vous aurez également une superbe vue sur la place d’Armes du Palais royal. Ne vous en contentez pas. Si vous ne devez faire qu’une seule visite lors de votre séjour madrilène, c’est celle dudit Palais royal, qui n’est plus habité par la famille royale. Conçu pour impressionner, il remplit son contrat. L’intérieur est tout simplement magnifique, avec des mentions plus spéciales pour la salle du trône ou la salle à manger. L’essentiel du bâtiment peut se visiter tous les jours, sauf lorsque le palais accueille des cérémonies officielles. Auquel cas il ne vous restera plus qu’à faire demi-tour, et à vous consoler un tant soi peu en visitant l’un des trois principaux musées de la ville…