Lorsqu’on regarde Kelly Lynch de bas en haut, de haut en bas, la première chose qui vient à l’esprit c’est : “Whaooouh ! Mais comment fait donc cette héroïne de Beverly Hills Nouvelle génération, The Visitation, de Road House avec Patrick Swayze, de Charlie’s angels avec Cameron Diaz ou plus récemment de Magic City pour afficher, à 54 ans, une ligne qui rendrait chèvre plus d’une jeunette à Hollywood ?” Nous l’avons rencontrée à Los Angeles et, bien entendu, nous nous sommes empressés de lui poser la question car figurez-vous que cette blonde affriolante de 1,75m est une des rares actrices à ne pas avoir succombé aux sirènes de la chirurgie esthétique : “Quand j’avais 20 ans, j’étais dans un fauteuil roulant”, nous a confié la bombe. “J’avais eu un terrible accident et théoriquement, on aurait dû m’amputer ! En dessous du fémur, mes deux jambes avaient en effet été broyées par un chauffard. L’accident s’est produit dans le Minnesota. En pleine tempête de neige ! Quand on m’a annoncé que j’allais perdre l’usage de mes jambes, je ne me suis pas résignée. Pendant des années, à force d’entraînement, de souffrance, de persévérance, j’ai prouvé qu’avec de la ténacité et un moral d’acier, on pouvait s’en sortir. La médecine n’y croyait pas. Moi si. Les gens ont parlé de miracle. Moi, je parlerais plutôt d’une pugnacité hors du commun. Mes effets ont payé. Je suis devenue mannequin et j’ai même posé pour des photos en bikini ! Parfois, je me demande même si je suis réellement américaine ! Je ne me reconnais pas dans les habitudes alimentaires de mes compatriotes. Aux États-Unis, j’ai l’impression que les gens prennent plus soin de leur voiture que d’eux-mêmes ! Ils absorbent n’importe quoi ! Très vite, je n’ai eu qu’une envie: vivre bien et vivre vieille. Du coup, dès que les muscles de mes jambes ont retrouvé leur tonus musculaire et leur flexibilité, je me suis fait une orgie de sports : jogging, marche, kayak, natation, paddle board, ski. L’important, c’est que votre corps soit en mouvement constant et que vous vous surpassiez constamment.” Un bien joli exemple à suivre !