C’est un projet aventureux que veulent mener à bien Sébastien Roubinet et Vincent Berthet. Tous deux ont l’habitude du grand nord, tous deux en sont des témoins avertis. Le premier est chercheur, le second caméraman. Ils vont tâcher de relier d’une traite et sans assistance l’Alaska à l’archipel du Svalbard, via le pôle nord. En tout, une traversée de 3.000 km pour les deux Français. Départ début juillet. En chemin, ils effectueront également des relevés et des mesures de la glace, à des fins scientifiques d’observation du réchauffement. Jamais pareille expédition n’a encore été tentée… certainement pas à bord d’un engin hybride comme Babouchka, le nom de ce vaisseau mi-bateau, mi-traîneau. Équipé de skis et de flotteurs gonflables, 6 m de long, Babouchka pourra effectuer le voyage sans pour autant déranger tout l’écosystème.

J.-B. M.