À 72 ans, il est mis à la porte par son propriétaire

LOGEMENTZEEBRUGGE Michel Nihoul, qui habite depuis douze ans à la même adresse à Zeebrugge et a toujours payé ses loyers à heure et à temps, est mis à la porte par son propriétaire. Michel Nihoul et sa compagne ont cinq semaines pour déguerpir et se trouver un autre logement.

Nihoul, qui avait pourtant proposé à son propriétaire d’augmenter le loyer de manière significative, a lancé une procédure de la dernière chance devant le juge de paix de Bruges, lequel lui a donné tort. Michel Nihoul a jusqu’au 31 juillet. “Mon avocat a pourtant plaidé merveilleusement. Mais vous savez, M. Nihoul, avec le nom que vous portez…” Le fait que Nihoul a effectué pour 50.000 € de travaux dans l’habitation n’a compté pour rien. “On l’a rendue habitable et le propriétaire n’a rien déboursé. On a refait le chauffage, l’électricité, la salle de bains, les W-C. Et le carrelage, c’est encore nous.”

En principe, le bail se terminait dans quatre ans. Le propriétaire a donc dû trouver une astuce : depuis quelques mois, Michel Nihoul anime une ASBL dont il a installé le siège à la même adresse, Heiststraat. “Et le propriétaire a prétendu au juge de paix qu’il n’était pas au courant alors que l’ASBL s’occupe de plusieurs dossiers pour lui, preuve donc qu’il était parfaitement au courant.” À Bruges, la “plaidoirie merveilleuse” de l’avocat de Michel Nihoul n’a pas pesé lourd. Elle n’a même pesé pour rien. “Avec votre nom... M. Nihoul.” Hier midi, Michel et Marleen, qui ont donc cinq semaines pour déguerpir, ne savaient vraiment pas où aller.

Âgé de 72 ans, Michel Nihoul souffre de la sclérose en plaques depuis vingt ans tandis que sa femme ne se déplace plus qu’en chaise roulante. Le couple louait un logement de plain-pied, c’était l’idéal. “En dernier ressort, j’ai proposé d’augmenter le loyer de 200 euros. Hier, le propriétaire a rejeté l’offre. En clair, on est à la porte.”

Complice de Dutroux dans l’enlèvement des enfants, dirigeant de réseaux pédophiles avec des “bras longs comme le Danube” : Nihoul était accusé à tort. Pour ces faits-là, la justice de Neufchâteau se trompait. Pour ces faits-là, Nihoul a été acquitté et est blanchi depuis 9 ans. Mais pour l’opinion, Nihoul reste Nihoul. “Mon avocat m’a dit : Vous savez, M. Nihoul, avec le nom que vous portez…”

Gilbert Dupont