trafic d'armes

Le James Bond belge sous les verrous... Pour combien de temps ?

BRUXELLES Jacques Monsieur est le Belge arrêté aux États-Unis pour trafic d'armes. Il risque... 65 ans pour avoir voulu vendre à l'Iran des pièces d'avion F-5 : bizarre affaire tout de même, s'agissant d'un appareil à la technologie tellement dépassée.

Une existence à la James Bond pour ce fils de notaire aisé né à Hal le 31 mars 1953. Il délaisse ses études de droit pour entrer aux Chasseurs à pied où le SGR, nos renseignements militaires, le recrute à la fin des années 1970.

Dans le désordre , il adore l'équitation, les BMW et les jolies filles. Deux surnoms connus : le Maréchal et surtout The Fox (le Renard) rapport à sa discrétion qui, dans cet univers, tient lieu d'assurance-vie. Notre enquête.

En Belgique, Jacques Monsieur a vécu à Watermael-Boitsfort, Ixelles, Rixensart, Incourt et Waterloo avant de s'établir en France, vers 1993, à Bourges. Par amour des chevaux, il y acheta un haras : les Amourettes.

Son arrestation à Mobile (Alabama) n'est pas pour l'effrayer : le Belge a déjà été détenu en Iran (18 mois, pour espionnage, dans les geôles des mollahs), en Turquie (5 mois de haute sécurité à Istanbul), en Belgique (2 petits mois à Forest) et brièvement en France. En octobre 2001, son avocat Me Preumont le croyait détenu en Afghanistan : il était à Téhéran, condamné à 10 ans par les tribunaux révolutionnaires, mais la peine fut ramenée à une simple amende.

Au même moment, Monsieur Monsieur écopait par défaut de 5 ans ferme à Bruxelles, ensuite ramenés à 40 mois (avec sursis).

Si l'on ne prête qu'aux riches, Jacques Monsieur est Crésus : il est réputé avoir livré (tout, y compris de l'uranium) à l'Iran, au Zaïre, au Congo Brazza, à la Côte d'Ivoire, à la Guinée, au Venezuela, à la Chine, au Burundi, au Qatar, au Togo, au Tchad, à l'Équateur et à la Colombie sans oublier la Croatie et la Bosnie (bombes au phosphore, etc.) en guerre.

En 2002, son nom est cité dans l'affaire Elf et des frégates à Taïwan. S'il dit avoir commencé pour SGR, Monsieur prétend avoir rendu service aux grandes centrales, DST, Mossad et CIA.

Et voilà qu'au départ d'une affaire concernant un modèle d'avion complètement dépassé, les Américains font mine de découvrir l'existence du Fox : 20 ans qu'ils le connaissent et savent qu'avant Obama, il y eut une époque où le Belge leur rendait de fieffés services. Sûrement le Fox a-t-il cessé de plaire ?

Gilbert Dupont

Le Belge Jacques Monsieur s'est fait arrêter aux États-Unis pour trafic d'armes. Depuis des années, on cite son nom dans quantité d'affaires louches.