La mécanique hybride proposée par Lexus combine un moteur électrique puissant (143 ch et 300 Nm) et un gros quatre cylindres essence 2.5 l de 181 ch (221 Nm). Au besoin, tout ce petit monde peut travailler de concert pour développer jusqu’à 223 ch en puissance cumulée. De quoi offrir des prestations de premier ordre. Mais c’est surtout en mode éco que la cinématique s’avère la plus séduisante. Le bloc thermique se coupe alors très souvent pour laisser le moteur électrique se charger seul de la propulsion. Et les batteries, au nickel-métal hydrure, se rechargent vite aux levers de pied. De quoi atteindre, au final, une moyenne honorable d’environ 6 l/100 km en conduite réelle. Pas mal, au vu de l’agrément de conduite offert.