Le musée de la Gravure et de l'Image imprimée attend son extension

LA LOUVIÈRE Le théâtre communal ne sera pas le seul lieu de culture à se faire relifter, dans la cité des Loups. Le musée de la Gravure et de l'Image imprimée aura droit lui aussi à sa transformation. Le coût de l'opération s'élève à 1,4 million d'euros.

Les travaux consistent donc à la création d'une extension, à l'arrière du bâtiment de la rue des Amours, afin d'y ériger des zones de conservations appropriées à la collection du centre. Notamment, quelque 6.000 estampes, près de 5.000 affiches. et 500 livres d'artistes.

La nouvelle annexe, comprendra également des bureaux et des locaux pédagogiques. "Le projet prévoit l'installation d'un système d'air conditionné dans les salles existantes et la nouvelle annexe", explique Arnaud Berca, technicien en charge du dossier pour la ville. Il s'agit de répondre aux normes d'hygrométrie nécessaires pour accueillir des expositions de plus grande amplitude.

Le conseil communal a désigné lundi dernier, l'entreprise qui effectuera les travaux. La date de ceux-ci reste indéterminée. Ils ne pourront en tout cas avoir lieu tant que la Communauté française n'aura pas donné son feu vert. La réponse du pouvoir subsidiant attendue dans le courant février.

L'avant-projet a été déposé en août 2006. L'une des plus importantes transformations, concerne l'accueil aux personnes à mobilité réduite. Mais aussi, à l'arrière du bâtiment, rue du Marché, un accès pour les fournisseurs, avec un garage et une grille.

Deux bâtiments devront être démolis pour procéder à cette évolution. Les travaux devraient se terminer début 2011.

F. Sch.

Le musée de la Gravure et de l'Image imprimée se refait une nouvelle jeunesse pour ses 20 ans. Il sera équipé d'une annexe en 2011.