ENGHIEN

Les travaux de restauration débutent dès le 22 novembre

RÉNOVATION La piscine récréative du complexe de Nautisport sera bientôt inaccessible aux nageurs en raison d’importants travaux censés renforcer son attractivité. La partie aquatique du site fermera officiellement ses portes le dimanche 21 novembre au soir.

Dès le lendemain, le chantier de rénovation du bassin de natation débutera par le démontage et le remplacement du vieux toboggan, en prélude à l’installation d’un nouveau modèle (600.000 € partiellement subsidiés) qui offrira aux utilisateurs davantage de sensations fortes tout en renforçant leur sécurité.

À partir du 29 novembre, d’autres ouvriers investiront les lieux afin de procéder à la pose autour de la piscine d’un nouveau revêtement carrelé qui n’a jamais été changé depuis l’ouverture de Nautisport il y a bientôt 30 ans. Coût de l’investissement : 520.184 €.

Cet aspect du chantier, qui vient d’être attribué à l’entreprise Dherte, ne sera pas un luxe en regard de l’incident qui s’est produit voici quelques jours. “Un nageur a emporté avec lui un morceau de la goulotte de la rigole à laquelle il s’accrochait”, raconte Philippe Streydio.

Planifiés sur 116 jours ouvrables, ces ambitieux travaux incluant la modernisation des vestiaires s’achèveront au sortir de la période hivernale. Le temps de se refaire une beauté et d’offrir à la clientèle de nouvelles infrastructures dignes de ce nom, la piscine de la cité d’Arenberg va subir une fermeture de plusieurs mois mais celle-ci n’aura aucune incidence sur la pratique des autres sports dans les salles annexes.

Bruno Deheneffe

Ces ambitieux travaux incluant la modernisation des vestiaires de Nautisport s’achèveront au sortir de la période hivernale.