Après Nil, les Aclots veulent récidiver contre Ottignies et à Genappe

JEU DE BALLEBRUXELLES Depuis sa victoire contre Tourpes, Baisy-Thy a enchaîné trois défaites, reléguant les troupes de Hector Tubiermont à la dixième place du classement. Comme il n’y a que deux points de retard sur Coquiane, le 5e classé, il n’y a pas péril en la demeure.

Cela tombe bien, c’est précisément Coquiane qui rend visite aux Baisy-Thois ce samedi après midi. Voilà une belle occasion de remettre les pendules à l’heure... de la victoire, avant un déplacement dans les installations de la fantasque équipe de Bassilly-Silly, autre concurrent direct. Avec, donc, un brin d’application, les Brabançons wallons pourraient redresser la barre qui avait tendance à tendre vers le bas ces derniers temps. Du côté du marché des transferts, c’est, semble-t-il, le calme plat dans la mesure où après l’annonce des arrivées avortées de Coulon (Acoz) et de Gobron (Oppuurs), la venue de Pascal Demuylder aurait aussi du plomb dans l’aile étant donné que le Grand ne veut pas signer pour deux ans. Il veut bien faire monter les Bleus, mais ne tient absolument pas à les accompagner au sein de l’élite.

En Ligue Wallonie-Bruxelles, seul Nivelles ne fait pas grise mine actuellement parmi les équipes du Brabant wallon. Justement, les Aclots, après avoir pris le meilleur sur Nil, la semaine dernière, ont deux derbies à leur menu du week-end : ils reçoivent Ottignies et vont à Genappe, sans le président, Jean-Marc Zébier, à l’étranger.

Eric de Boer