L'assemblée générale locale votait hier une mesure singulière

FOREST À la connaissance de ses instigateurs, cette initiative est du genre unique dans le paysage socialiste francophone de Belgique. La section locale du PS de Forest, future commune de Marie Arena, procédait hier au vote d'une modification de ses statuts. Il s'agit d'interdire purement et simplement le cumul d'une fonction exécutive (échevinat, mayorat, présidence du CPAS) avec un mandat de député dans toute autre assemblée parlementaire. Une fois élu, un candidat se verrait dans l'obligation de choisir entre un investissement total dans sa localité et une activité à plein-temps au Parlement fédéral ou régional. "C'est aussi un signal pour la population, nous explique un socialistes forestois. Il devient de plus en plus difficile d'assumer pleinement des mandats qui sont de plus en plus compliqués, mais aussi de justifier deux rémunérations alors qu'on ne travaille qu'à moitié pour ses deux fonctions." Le projet prévoit des sanctions en cas de non-respect, comme l'interdiction de se représenter au nom du PS de Forest et l'exclusion de la locale. Précisons que la mesure n'est pas rétroactive et permet donc à la bourgmestre Magda De Galan et l'échevine Nadia El Yousfi de conserver leur mandat au Parlement bruxellois jusqu'en 2009. Au PS, le débat existe donc, certains estimant qu'un relais dans une assemblée supérieure est toujours un atout pour une commune. Pour sa part, le PS national est resté sourd à nos demandes de réaction.

Les nouveaux statuts forestois ont été approuvés à 90 % des voix.

Ma. C.