Jean-Marc Delizée partage les rencontres qu’il a pu faire dans son premier livre Au-delà des frontières

LITTÉRATURE NISMES Jean-Marc Delizée a suivi de très près les longues négociations pour la formation du gouvernement fédéral belge puisqu’il faisait alors partie du gouvernement en affaires courantes. Au fil des épisodes mouvementés de cette période difficile qu’a connu notre pays, il a décidé de se lancer dans l’écriture.

“Quand j’ai entendu Bart De Wever dire qu’il n’y avait plus de liens entre les Belges, que nous n’avions plus rien à faire ensemble, j’ai eu envie de réagir et de raconter mes expériences personnelles”, explique l’ancien secrétaire d’état. “Tout au long de ma carrière, j’ai eu l’occasion de rencontrer des Flamands avec qui j’ai eu de très bons contacts. Des amitiés se sont même créées. C’est la même chose lorsque je m’occupais de la personne handicapée et de la lutte contre la pauvreté. Certaines rencontres ont été marquantes.”

Le livre intitulé Au-delà des frontières vient tout juste de sortir aux éditions Couleur Livres. Ce titre n’a pas été choisi au hasard par l’auteur. “La frontière est la limite entre deux territoires mais pas seulement. Elle fait aussi référence aux limites psychologiques. À travers les trois thèmes que j’aborde (le communautaire, la pauvreté et le handicap), je veux montrer qu’il faut dépasser les préjugés que l’on peut avoir vis-à-vis de l’autre, que ce soit les personnes handicapées ou les Flamands.”

Jean-Marc Delizée invite tout un chacun à découvrir le récit de son parcours professionnel et de débattre de ces thèmes lors d’un cabaret littéraire organisé demain à 10h30 au Centre culturel régional Action Sud à Nismes. Le livre sera mis en vente à cette occasion. Il sera également disponible dans toutes les bonnes librairies du pays prochainement. De plus, l’auteur participera à une séance de dédicaces à la librairie de l’Eau Noire (rue Bassidaine 13) à Nismes le 9 mars dès 16 h.

M.Ad.

Jean-Marc Delizée