Henry Onyekuru rêve de l’Angleterre mais n’exclut pas Anderlecht et Bruges.

Henry Onyekuru est un des joueurs les plus convoités de notre D1. "Vingt clubs sont intéressés, et pas des moindres ", dit Herman Van Holsbeeck. Onyekuru a fait le tri : il hésite entre deux clubs anglais - dont Arsenal - Anderlecht et Bruges.

Au gala du Joueur Pro - où il a terminé troisième au classement de l’Espoir de l’année - Onyekuru s’est expliqué.

Tout d’abord un mot sur votre troisième place.

"Je suis un peu déçu. Je sais que ce n’est que ma première saison en Belgique. Mais j’espérais gagner."

Anderlecht a confirmé qu’il est très intéressé.

"Je le sais depuis le mois passé. Tout est possible. Anderlecht, Bruges, l’Angleterre… Je n’ai pas encore décidé."

Anderlecht est sûr de jouer la Ligue des Champions.

"C’est l’avantage qu’Anderlecht a sur Bruges. Pour le reste, ce sont deux grands clubs qui ont leur propre style de jeu."

Préférez-vous rester en Belgique ?

"Je me suis amusé en Belgique. Mais J’ai toujours rêvé de la Premier League ."

Croyez-vous qu’à 19 ans, vous êtes déjà prêt pour l’Angleterre ?

"Croire n’est pas le bon terme. Je sais que je suis prêt. J’en suis sûr."

Eupen demande déjà 8 millions pour vous. Estimez-vous que vous valez ce montant ?

"Renversons les rôles. Je vous pose la question: est-ce que je vaux cette somme ? (Rires)"

Oui, mais c’est un montant inhabituel pour un joueur de D1 belge.

"Je sais. Mais j’ai quand même montré de belles choses, non ?"

Quand allez-vous décider ?

"Après l’équipe nationale (NdlR : le Nigéria joue contre l’Afrique du Sud) . Je ne veux pas décider trop vite, parce que c’est une décision pour la vie, qui est très importante pour ma famille et moi-même."