Habemus papam. Piccoli sauve le film

RÉSUMÉ. Après l’enterrement du défunt pape, les cardinaux sont réunis en conclave pour désigner son successeur. Plusieurs favoris se dégagent rapidement, mais aucun ne recueille les deux tiers des voix nécessaires. Comme souvent en pareilles circonstances, les votes se déplacent sur un candidat de compromis, auquel personne n’avait pensé auparavant. C’est ainsi que le cardinal Melville est amené à exercer les plus hautes charges de l’Église. Mais alors qu’il a accepté la fonction, au moment de se présenter au balcon devant les fidèles, la panique l’emporte. Il s’enfuit dans ses appartements. Et ne réapparaît pas dans les jours qui suivent.

((;;;

NOTRE AVIS. De Nanni Moretti, cinéaste anticonventionnel, très humain, volontiers rebelle, à l’humour insolent, on pouvait espérer une œuvre caustique, impertinente, sur les états d’âme d’un homme face à une responsabilité énorme, sur le fonctionnement d’une institution très lourde, sur la modernité d’une Église aux traditions millénaires. Au lieu de cela, le réalisateur de La chambre du fils se contente du portrait assez banal d’un homme qui rêvait de devenir comédien, d’un être en décalage complet avec la vraie vie (il n’a d’ailleurs jamais d’argent sur lui) qui prend sa nouvelle fonction comme une décision divine mais, étrangement, ne parvient pas à se sentir à la hauteur de l’attente.

Pour meubler le temps entre deux atermoiements, le cinéaste tourne en ridicule la psychanalyse ou organise des parties de volley entre cardinaux des différents continents. Mais tout cela sonne creux.

Habemus papam se traîne en longueur, enchaîne les pensées personnelles et les séquences plus divertissantes sans jamais toucher les cordes sensibles ni provoquer de grande réflexion. Sans un Michel Piccoli exceptionnel, parfait en homme dépassé par le poids des responsabilités, on ne retiendrait de cet ouvrage assez banal que quelques scènes cocasses. C’est trop peu pour un film de Moretti.

P. L.

Habemus papam

Drame psychologique

Réalisé par Nanni Moretti

Avec Michel Piccoli, Nanni Moretti, Margherita Buy

Durée 1h 42