Un nouveau comité pour des projets mettant la Cité aclote en valeur

NIVELLES Premier rendez- vous le 20 mai, lors de la braderie du centre-ville. C'est ce jour-là que le comité Nivelles Ville Magique se fera mieux connaître des Aclots, en tenant un stand qui devrait valoir le détour sur la place De Lalieux ou dans la rue du Géant.

L'association s'est constituée officiellement le 8 mars, et on trouve dans le comité des noms déjà connus, comme celui de la députée MR Valérie De Bue ou encore du prestidigitateur Doug Spincer. La présidence est exercée par Axel Derom.

«L'objectif de Nivelles Ville Magique est de promouvoir la convivialité à Nivelles, par l'organisation de manifestations festives, caritatives et culturelles, résume-t-il. Nous voulons vraiment mettre Nivelles en valeur, et faire partager à tout le monde notre enthousiasme pour notre ville.»

Outre ce premier rendez-vous fixé lors de la braderie, qui servira aussi à récolter quelques fonds de départ, il y a déjà un gros projet en cours pour la Saint-Sylvestre. Observant que c'est une nuit de convivialité dans les familles et entre amis mais aussi de grande solitude pour certaines personnes isolées, le comité a décidé d'organiser une fête, sans doute à l'institut provincial d'enseignement technique, pour que les personnes qui cherchent un peu de compagnie puissent passer un agréable réveillon. La cerise sur le gâteau, c'est que ce repas sera gratuit, tandis que les boissons seront vendues à prix coûtant. L'objectif n'est évidemment pas le profit!

Pour 2005, les membres ont déjà plusieurs idées, notamment mettre le patrimoine et le prestigieux passé aclot en valeur par une journée moyenâgeuse avec troubadours, cracheurs de feu et magiciens envahissant tout le centre-ville.

«Nous ne voulons pas nous poser en concurrents des associations qui existent déjà, on vise plutôt une complémentarité, expliquent les responsables. Si certains veulent collaborer avec nous, nous sommes demandeurs! Il ne faut pas y voir non plus une stratégie politique: nous sommes vraiment ouverts à tous, et plus il y aura de bonnes volontés et d'énergies avec nous, mieux ce sera.»

© La Dernière Heure 2004