Un cycle de conférences à Nivelles sur la porcelaine chinoise

NIVELLES Les Aclots gourmets doivent connaissent Bernard Gomis. Il a repris à 24 ans l'entreprise familiale, et l'a réorientée vers les pralines de marque. Mais l'homme à une autre passion à laquelle il s'est entièrement consacré depuis 1997. Conférencier au Crepac de Limal et donnant à Liège des formations qui s'adressent à candidats antiquaires, il est spécialisé dans la porcelaine chinoise.

Il suffit de le lancer sur le sujet pour qu'il détaille les origines du fameux décor bleu et blanc apparu à la fin du premier millénaire sous les Song et les Qingha, qu'il enchaîne avec la vitalité retrouvée sous les Ming, qu'il fasse un bond jusqu'au XVIIe siècle pour évoquer les porcelaines connues en Europe sous le nom de famille verte. «Une production dite Yincai - couleurs vives en chinois - qui est considérée comme la quintessence de la porcelaine», s'enthousiasme-t-il.

Les dynasties et les empereurs s'enchaînent, l'art et l'évolution des techniques se mêlent à l'histoire de la Chine, on part d'une image de vase pour évoquer l'influence des Jésuites, des émaux de la famille rose pour revenir à la Compagnie des Indes

Souhaitant partager ses connaissances, Bernard Gomis organisera, début 2005, des conférences dans le cadre des activités du musée d'archéologie. En quatre rendez-vous, du 10 janvier au 14 mars, ce sont plus de dix siècles de maîtrise de l'art du feu qui seront passés en revue à travers les techniques de fabrication, l'évolution des styles, le négoce des porcelaines,, et ce qui subsiste de cette riche tradition dans la Chine d'aujourd'hui.

Renseignements au 067/21.36.37

© La Dernière Heure 2004