Les Dragons ne vont pas dilapider l’argent touché grâce à Perbet

La direction montoise a d’emblée mis les points sur les i. En dépit du transfert définitif de Perbet vers Villarreal, aucune folie ne sera réalisée. Comprenez par là que la somme d’argent perçue (1.650.000 ajoutés aux 600.000€ du prêt) ne sera pas réinvestie en totalité. “Cela nous permettra tout au plus de combler le manque à gagner”, précise Alain Lommers.

Cette manne devrait malgré tout faciliter le dénouement de l’une ou l’autre opération au départ compliquées. Cela concerne entre autres Marvin Esor, l’arrière droit français en fin de contrat à Clermont et qu’Enzo Scifo souhaite à tout prix, et Ernest Nfor, l’attaquant de Courtrai. Deux joueurs gourmands financièrement et que Mons a peut-être désormais les moyens de s’offrir. Sans compter que pour l’attaque, l’Albert, qui possédait une option d’achat qu’il n’a pas levée, n’a pas fait une croix sur le Gantois Arbeitman.

Lorsque les attaquants et l’arrière droit tant recherché seront trouvés, il restera à Dimitri Mbuyu à dénicher un médian relayeur. Quant au joueur de couloir appelé à combler le départ de Zola en janvier, il a été trouvé en la personne de Mununga, qui a inauguré le mercato montois à quelques jours de la reprise des entraînements.

Arrivée : Joachim Mununga (libre, Beerschot)

Joueur cité : Benjamin Mokulu (Lokeren).

Départs : Cédric Berthelin (Ostende), Tom Van Imschoot (Ostende) Quentin Louagé (Zulte Waregem), Brahim Barmaki (White Star).

Sur le départ : Matthieu Debisschop [?].

Kevin Centorame