bad ragaz Philippe Gilbert a obtenu gain de cause contre Marc Coucke. Ce dernier accusait le champion du monde d’avoir rompu son contrat à la fin de la saison 2011, quand, au terme de sa phénoménale saison, il avait quitté Omega Pharma-Lotto pour BMC. Selon Coucke, président de la Belgian Cycling Company, qui a fusionné avec Quick Step, le Wallon aurait dû aller dans la formation de Patrick Lefevere. De son côté, le Liégeois estimait qu’il n’était plus lié par contrat puisque son équipe de l’époque n’allait plus exister en 2012. Il a obtenu gain de cause devant le collège d’arbitrage de l’UCI. Sur le vélo, samedi, Philippe Gilbert s’est glissé dans le sprint pour la victoire d’un peloton réduit à une trentaine d’unités. “Les gars m’ont bien remonté, dont le maillot jaune (Mathias Frank, NdlR), ce qui est toujours spécial”, commente-t-il. “Mais Sagan et Bennati sont vraiment très rapides. Et terminer troisième derrière eux n’est pas une honte.

J. Gil.