politique générale uccle

Uccle vit-elle avec son temps ?

La “préservation” (et “l’amélioration” !) de la qualité de vie des Ucclois (es) figurent au cœur de la déclaration de politique générale discutée, jeudi passé. Une vingtaine de priorités balisent l’ambition des MR-FDF et CDH - “lutte contre les inondations”, “développement urbanistique équilibré”, “attention particulière aux familles, aux jeunes et aux seniors”… Dans les six pages, l’on pêchera, ainsi la création d’une fonction de coordinateur culturel flamand, propre à “attiser la curiosité culturelle”. “Non, non rien n’a changé, tout, tout a continué…”, ironisaient plutôt les écolos qui, de la bouche de Thibaud Wyngaard, peinèrent à y débusquer de prétendues mesures “innovantes et créatives”. “On a le sentiment qu’Uccle ne vit pas avec son temps…”, regretta ce dernier.

G. Be