Le collège aclot vient d'adjuger les travaux de l'ancienne ligne 141

NIVELLES Roulera-t-on à vélo de Nivelles à Arquennes sur le pré-Ravel, cet été? L'affaire semble en tout cas en bonne voie puisque le collège échevinal a désigné l'adjudicataire des travaux. Il s'agit de la SA Travaux Stéphanois, qui a remis une estimation de 96.981,50 €.

Comme la somme est encore prise sur le budget communal 2004, l'entrepreneur peut entamer le chantier dès qu'il en aura le temps. Du côté de l'hôtel de ville, on espère les premiers coups de pelleteuse dans les trois mois. Tous les riverains qui occupaient l'ancienne assiette du chemin de fer le faisaient à titre précaire, cela ne devrait donc pas poser de problèmes.

Mieux vaut ne pas trop traîner: des contacts ont déjà été pris il y a plusieurs mois avec la RTBF et particulièrement les producteurs de l'émission Le Beau Vélo de Ravel. Et une escapade radiophonique en terre aclote est prévue cette saison, sans doute au mois d'août.

Du côté de Seneffe, où un tronçon de 2 kilomètres de l'ancienne ligne 141 permet de rejoindre le canal et donc une autre ligne Ravel sur les chemins de halage, tout est déjà prêt.

«Les travaux, c'est principalement le dégagement du parcours et des fossés et le comblement d'ornières, explique l'échevin Pierre Huart. Sur le territoire de Nivelles, il y a environ 5 kilomètres: la limite avec Arquennes (Seneffe) est située à l'arrière du bois d'Arpes. Dans les travaux, il y a aussi chez nous le fameux pont de la chaussée de Braine-le-Comte, qui doit être refait. C'est un gros morceau mais là, cela doit être fait par le ministère de l'Équipement et des Transports. Ce ne sera sans doute pas cette année.»

Pour l'émission de cet été, on ne pourra donc sans doute pas partir de l'ancienne gare. Il y a toutefois d'autres possibilités, comme un départ à la rue de Monstreux.

© La Dernière Heure 2004