Invitée à débattre sur l’extrême droite, Caroline Fourest en a été empêchée par des individus revêtus de keffieh et de burqas

ULB IXELLES Caroline Fourest, essayiste et journaliste française, auteure d’une biographie sur Marine Le Pen, était l’invitée, mardi soir, d’un débat sur L’Extrême droite devenue ou non fréquentable ? à l’ULB avec Hervé Hasquin.

Le débat était à peine entamé quand une poignée d’individus, venus à l’instigation d’un assistant de l’ULB, Souhail Chichah, se sont mis à vociférer “Burqa Bla-bla” ainsi qu’injures et gros mots, entendant par là dénoncer l’islamophobie dont ils affectent Caroline Fourest, laquelle disait qu’elle participait à des débats semblables partout dans le monde sans problème, sauf à l’ULB où, en 2007 déjà, les mêmes énergumènes avaient tenté de l’entarter.

Assistant à l’ULB, M. Chichah, qui avait tenté d’organiser un débat avec Dieudonné voici quelques années, avait lancé, il y a quelques jours, un appel à une Burqa Pride devant consacrer la “lapidation de Caroline Fourest”. Une quarantaine de ses partisans qui, comme lui, manifestent sur les réseaux sociaux la haine d’Israël et des Blancs, avaient répondu à son appel.

Refusant tout dialogue alors que Hervé Hasquin l’y invitait, Souhail Chichah, recouvert d’un keffieh, confisquait ainsi le débat, la journaliste étant ensuite évacuée par le service d’ordre après que le modérateur, Guy Haarscher, et le recteur, Didier Viviers, décidaient d’interrompre le débat.

À l’origine de l’invitation de la journaliste, l’Association des cercles estudiantins, l’Union des anciens et le Cercle du libre examen déclaraient dans un communiqué commun hier matin que “l’ULB a été dénaturée et menacée par des assassins de la démocratie. Aujourd’hui, nous avons à nouveau HONTE des méthodes fascisantes ayant empêché la tenue d’un débat dans la maison du Libre Examen ! Nous déplorons le comportement détestable et honteux de certains membres de notre Alma Mater, sachant que la naissance de cette mascarade émane d’un chercheur de notre université, Souhail Chichah. Et que des étudiants et alumni s’y sont joints sans vergogne !”

Jean Bernard

Plusieurs personnes manifestaient visage masqué contre Caroline Fourest.Lara Herbinia