Un appel à projets européen est lancé par la commune de Herstal

HERSTAL C'était en mai dernier, la ville de Herstal se voyait soudainement plus riche de 9.400.000 €, un cadeau offert par le ministre wallon des Affaires intérieures et de la Fonction publique, Philippe Courard (PS).

Favoritisme socialo-socialiste ? Nullement, cette somme pour le moins conséquente a été délivrée, comme à beaucoup d'autres communes wallonnes (montants différents), dans le cadre de l'enveloppe des financements alternatifs. Un bonus destiné à aider les communes dans leurs investissements relatifs aux bâtiments d'intérêt public.

Dans le cas présent , c'est pour la construction d'un tout nouveau centre administratif en lieu et place du bâtiment sportif de la Ruche, au centre-ville, que le financement est accordé, le tout s'insérant dans la rénovation urbaine générale.

Et une nouvelle fois, à l'image de la procédure lancée pour la rénovation de la place communale, tout se fera par le biais d'un vaste concours.

"Nous lançons un concours européen", explique Frédéric Daerden (PS), mayeur de Herstal, "ceux qui le veulent auront la possibilité de présenter un projet avant le 20 février". Côté conditions, le chiffre de six à sept millions d'euros est évoqué. Le gagnant sera désigné en mars, sans que le comité de sélection (communal) ne connaisse son identité.

Concrètement, c'est donc une façon amusante de désigner, démocratiquement, un auteur de projet.

Ainsi, en marge des fonds européens qui financeront en grande partie la nouvelle place, ce sont les fonds régionaux qui devraient servir à embellir la partie administrative de la ville.

Dans ce bâtiment, on devrait retrouver l'ensemble de services du personnel communal et du CPAS, exception faite des ouvriers qui restent aux Hauts-Sarts, et du service titres-services. Vous avez dit opportunisme ?

Marc Bechet