Un imam a été désigné, avenue de l’indépendance et des festivités sont prévues ce samedi.

SOCIALBASTOGNE À la mosquée Al Imane, avenue de l’Indépendance, les fidèles étaient nombreux, hier, à participer à la prière du vendredi, sous la houlette d’Outman Libourki.

Deux ans après l’incident qui avait entraîné la fermeture du lieu de culte durant un mois, un imam a, enfin, été désigné. Une désignation importante pour la communauté musulmane. On se souvient, en effet, que l’absence d’imam en titre avait fait naître des dissensions. Une rixe avait fait plusieurs blessés.

“En mars, le conseil d’administration a changé”, explique un membre du nouveau comité. “Durant deux ans, les fidèles ont fait des dons. C’est ainsi que l’ASBL a pu engager un imam. Le choix s’est porté sur Outman car il excelle dans son domaine. Il connaît le Coran par cœur.”

Né à Agadir, Outman Libourki, 34 ans, a exercé au Maroc pendant quatre ans avant de se rendre en Belgique. Il officie à la mosquée de Liège depuis 2009. “L’imam dirige les prières et guide les fidèles”, précise-t-il. “La mosquée n’est pas seulement un lieu de prière. C’est un endroit convivial où les hommes et les femmes se rassemblent. C’est un lieu de rencontre et de vie.”

Un local de la mosquée, avenue de l’Indépendance, est dédié aux jeunes. Ils y suivent des cours de religion islamique. Parmi ceux-ci, plusieurs candidats au concours régional de mémorisation du Coran organisé à la mosquée turque, rue d’Assenois, ce samedi dès 15 h.

“C’est une première en Belgique”, explique Narges Al Jachi, professeur de religion islamique à l’athénée royal de Bastogne. “Les deux mosquées de Bastogne ainsi que celle de Neufchâteau sont associées au projet. Une quarantaine d’enfants de 5 à 13 ans réciteront des versets du Coran.”

L’objectif ? “Les motiver à apprendre le Coran. Il leur apprend à vivre en harmonie avec les communautés de toutes les religions.”

Des festivités sont également prévues, ce samedi, à midi, dans le quartier de la mosquée Al Imane où la deuxième fête des voisins organisée par la société de logements publics de la Haute Ardenne est programmée avec notamment au menu des pains saucisses hallal.

Nadia Lallemant