Redescendu chez les sans contrat, le Walhinois de 22 ans compte bien rebondir

CYCLISMEOTTIGNIES Arrivé en fin de saison passée sans renouvellement de contrat chez Wallonie – Bruxelles, deux choix s’offraient à Robin Stenuit : signer en continentale ou redescendre amateur. “J’ai décidé de redevenir élite sans contrat, pour la bonne et simple raison que j’avais perdu le goût de la victoire. C’est sûrement un risque d’être redescendu, mais je me fais plaisir cette année dans le team Ottignies-Perwez, sans trop de pression et c’est sans doute là, le plus important.”

Le début de saison n’est toutefois pas à la hauteur de ses espérances. “J’avais deux objectifs : l’un était de m’imposer et ce fut fait à Putte où j’ai savouré une victoire en arrivant en solitaire. Arriver tout seul était pour moi une première et j’avoue que j’ai vraiment aimé cela. Je retenterai ma chance ! Mais par contre, je me suis loupé sur des épreuves comme le Triptyque des Monts&Châteaux (2.2) qui était un gros objectif du début de saison. Autre déception, ma contre-performance au Mémorial Vanco où je crève dans les derniers kilomètres… Cependant, à Hoboken (1.2), je me classe dans les 10 premiers, en me faisant enfermer au sprint, preuve que je ne suis pas bon à jeter.”

Dimanche dernier, Robin a terminé 5e de l’interclubs à Moorsele. “Après 20 kilomètres, j’ai bouché le trou sur une échappée, seul, me disant pourquoi pas ! Après quelques kilomètres, d’autres ont fait le bond et on s’est retrouvé à 13 devant. C’était la bonne ! Un quatuor s’est dégagé et, au sprint, j’ai jeté mes dernières forces pour me classer à une belle 5e place, preuve que la forme est encore là.”

Et d’évoquer le futur : “Concernant 2014, il est encore trop tôt pour en parler. Je n’ai malheureusement pas encore les résultats nécessaires pour décrocher un contrat. Mais je ne m’inquiète pas. J’ai encore de belles épreuves devant moi, un calendrier bien fourni, donc tout est encore possible. C’est encore loin d’être fini, et la motivation est au top !”

Saul