Au pays du sang et du miel. La première réalisation d’Angelina Jolie

RÉSUMÉ. 1992, les troupes serbes envahissent la Bosnie-Herzégovine, massacrant sans pitié les hommes et réduisant un certain nombre de femmes à l’esclavage sexuel. Danijel et Ajla, qui s’aimaient, se retrouvent dans les camps opposés. Elle en tant que prisonnière, lui en tant que capitaine des bourreaux. Par amour, il tente de lui éviter les pires humiliations, de la protéger, mais elle ne rêve que de liberté.

(((;;

NOTRE AVIS. Pour son premier passage derrière la caméra, Angelina Jolie fait preuve d’audace. Loin des sentiers trop glamour hollywoodiens, elle montre la guerre sous un angle inédit : celui des femmes. C’est-à-dire des victimes. Pendant que les snipers descendent les passants, elles soignent les blessés, s’occupent des enfants et sont utilisées contre leur gré comme femmes de ménage dans les casernes sans aucune possibilité de résister à l’appétit sexuel des soldats ou aux humiliations. C’est écœurant. Ignoble. Et jamais adouci par une mise en scène pourtant exempte de voyeurisme.

Au niveau des intentions , on ne peut que saluer l’ouvrage. Même si le simplisme du scénario (aussi signé par la star) dérange régulièrement. Il y a d’un côté les bons, qui tentent de survivre comme ils peuvent, et, de l’autre, les méchants, sadiques, violeurs, méprisants, génocidaires. Cela laisse peu de place à la nuance.

Côté mise en scène, on sent aussi son manque d’expérience. Certaines séquences se traînent en longueur, l’intrigue ne rebondit que rarement et les répétitions finissent par devenir lassantes au bout de 2h05. Si le casting local est impeccable, pourquoi avoir demandé aux comédiens de jouer en anglais avec des accents à couper au couteau ? Pourquoi ne pas avoir joué l’authenticité jusqu’au bout ?

Son Roméo et Juliette en ex-Yougoslavie souffre des habituels péchés de jeunesse, mais cette histoire d’amour impossible mérite néanmoins le coup d’œil en raison de ses thèmes et des questions soulevées.

Patrick Laurent

Au pays du sang et du miel

Drame

Réalisé par Angelina Jolie

Avec Zana Marjanovic, Goran Kostic, Vanessa Glodjo

Durée 2h05