Le Portugais a à nouveau remporté le classement final de l’épreuve helvète

TOUR DE SUISSEFLUMSERBERG Si le maillot jaune Mathias Frank se disait confiant avant le contre-la-montre final, estimant avoir fait des progrès dans l’effort individuel, il n’a pas pu rivaliser, hier, avec ses adversaires. À tel point qu’il a perdu son maillot, qu’il a quasiment porté tout au long de l’épreuve, mais aussi sa place sur le podium. La victoire finale est revenue à Rui Costa. Le Portugais de Movistar a tout mis en œuvre pour s’imposer à nouveau, lui qui avait déjà décroché, l’an passé, le Tour de Suisse, puisqu’il a aussi remporté ce contre-la-montre, hier.

“Gagner une fois le Tour de Suisse dans sa carrière, c’est déjà très bien, mais le remporter deux fois, c’est tout simplement super”, sourit le coureur de Movistar, qui devance au classement final Bauke Mollema et Roman Kreuziger.

Après avoir reçu sa chance sur ce Tour de Suisse, il devrait se mettre au service de son équipe et de ses leaders Valverde et Quintana sur le Tour de France, sur lequel il s’était classé 18e, l’an passé, lui qui y compte aussi une victoire d’étape (mais aussi un épisode moins heureux, quand il s’était bagarré avec Carlos Barredo sur une ligne d’arrivée).

Ancien vainqueur du Tour de l’Avenir, Bauke Mollema s’est rappelé au bon souvenir de tous sur ce Tour de Suisse. “Je suis très satisfait de ce résultat car cette épreuve est la course par étapes la plus importante après les trois Grands Tours”, explique-t-il.

Sur ce dernier contre-la-montre, Maxime Monfort espérait se rassurer un peu après sa lourde chute de jeudi. Mais le Wallon a terminé 27e, à plus de deux minutes du Portugais. “J’aurais espéré faire mieux mais mon pédalage n’était pas encore fluide à 100 % à cause de ma hanche”, a-t-il déclaré sur son site. Andy Schleck, lui, a perdu plus de trois minutes.

Ce qui ne l’inquiète pas. “J’avais de bonnes sensations”, dit-il. Verdict cet été, sur le Tour de France !

Julien Gillebert