Joggeurs, mélomanes et lécheursde vitrines étaient au rendez-vous chez les Loups

ÉVÉNEMENTLA LOUVIÈRE Le week-end fut sportif et festif à La Louvière. Sportif tout d’abord avec la 26e édition du traditionnel jogging qui a vu défiler plus de 1.400 coureurs dans la Cité des Loups. D’autres activités sportives étaient par ailleurs organisées comme un rallye cyclo ou un concours de pêche au coup.

C’était aussi les Fêtes de la Musique à La Louvière. En avance sur le week-end musical qui gagnera les moindres recoins du royaume la semaine prochaine, les Louviérois ont déjà célébré la musique comme il se devait avec les prestations endiablées d’artistes locaux tels qu’Abel Caine ou Atomic Troppers sous la grande tente de la Place Mansart.

Si les Loups étaient en avance sur les fêtes de la musique, les commerçants ont pu de leur côté jouer la grande répétition avant les soldes de juillet. Car le week-end était aussi l’occasion de faire de bonnes affaires pour les amateurs de lèche-vitrines grâce à la traditionnelle braderie.

Après une nocturne vendredi, l’événement a commencé doucement samedi avec une météo capricieuse. Quelques averses sont venues apeurer les chalands, mais l’événement a pu être épargné par les grandes trombes. Une chance pour les commerçants malmenés par un printemps détraqué.

“Les ventes de la collection été sont très timides jusqu’à maintenant, confie Marco, un commerçant du centre-ville. On n’a pas encore vraiment eu de grosses chaleurs. Du coup, les gens restent avec leurs vêtements d’hiver. Et nos débardeurs, nos bermudas et autres vêtements d’été nous restent sur les bras alors que ça part beaucoup plus habituellement à ce moment de l’année. Heureusement, la braderie nous permet de booster un peu le chiffre d’affaires et le week-end ne s’annonce pas trop mauvais”.

Pas encore vraiment estival, le temps ne s’est pas montré trop vache avec les Loups effectivement. Et ils étaient nombreux à déambuler dans les rues de la ville à la recherche de la bonne affaire. “On joint l’utile à l’agréable, s’amuse Sophie, jeune Louviéroise en quête de bijoux fantaisie. On peut profiter des festivités dans la ville et faire les soldes en même temps”.

Grégoire Lalieu