BRUXELLES

États généraux de l’eau : un tout jeune héros aide les Bruxellois à retrouver de la verdure dans leur environnement bétonné

ENVIRONNEMENT Comme son nom l’indique, Superdesalphatico a pour mission de désasasphalter Bruxelles. Mieux, il veut “depave the world”. Ceci afin de redonner à l’eau la place qu’elle mérite. Et il y a du boulot.

Ce héros des Temps modernes mène son combat en étroite collaboration avec la plate-forme citoyenne qui a lancé les états généraux de l’eau en marge du plan de gestion de l’eau actuellement à l’enquête publique (lire ci-dessous). Entretien avec celui que vous pouvez déjà appeler Super D.

Qui est vraiment Super D ?

“Personne ne le sait. Et personne ne doit le savoir. Tout ce que vous pouvez savoir est que je suis né dans un grand éclat de rire, entre plusieurs tournées de bières dans un café de la place Flagey.”

Pourquoi son identité est-elle secrète ?

“Parce que je ne veux pas devenir un héros. Je veux rester anonyme. Pour ma sécurité, notamment, car je prends des risques. Je me bats contre la perméabilisation de Bruxelles, contre le béton… Contre le monde politique, économique…”

Combien de mètres carrés bruxellois Super D a-t-il déjà désasphalté ou dépavé ?

“Je suis encore jeune. Pour l’instant, j’en suis à 8 m2.”

C’est très peu.

“Oui, mais je réponds à toutes les sollicitations. Je pourrais ainsi intervenir dans les écoles bruxelloises. Expliquer et montrer aux plus jeunes ce qu’il y a sous les cours d’écoles systématiquement asphaltées. Et permettre aux eaux de pluie de mieux circuler. Mon objectif premier est de réconcilier Bruxelles, la ville avec l’eau.”

Super D a-t-il des amis ?

“Beaucoup. Mais tous vivent au Mexique. Ses Super Amigos sont des catcheurs mexicains qui aident les populations mexicaines les plus précarisées à vivre dans de meilleures conditions, etc. Masqués eux aussi, ils sont issus des mêmes couches sociales des personnes qu’ils soutiennent. Ils sont devenus les figures les plus populaires de Mexico.”

Super D n’est pas encore très populaire…

“Certes. Mais ça va venir. Le 31 mai prochain, lors de la projection du film des Super Amigos dans les locaux de Bruxelles Laïque, avenue de Stalingrad, à Bruxelles. Je proposerai aux gens d’inventer leur propre Super Amigo. J’aurai alors plein de copains.”

Quel est le lieu de Bruxelles qui énerve le plus Super D ?

“La place Flagey, sans hésiter. Franchement, là, je ne vois pas comment désasphalter. Il y a la place, le parking et le bassin d’orage. Du béton partout. Pas une once de verdure… Le pire est que le public jouit volontiers de cette mer d’asphalte…”

Interview > Mathieu Ladevèze

en savoir plus

Toutes les infos sur le programme des états généraux de l’eau sur www.egeb-sgwb.be.

Le blog de Super Desasphaltico : http://superdesasphaltico.wordpress.com.

Super Desasphaltico.