TONGRES: Bertjens; Hossay, Van Steenberghe, Verheyen, Daerden (60e Cossalter); Delbroeck, Rouvrois (70e Herens), Motmans, Geeraerts; El Barham (81e Beyloos), Origi.

WALHAIN: Couchie; Nanni, Tshiala, Bojovic, Woos; Zecchini (70e De Roos), De Vuyst, Hochstenbach, Vangest (80e Clement), Henri; Averna.

ARBITRE: M. Michiels.

AVERTISSEMENTS: Verheyen, Geeraerts, Beyloos, Nanni, De Vuyst, De Roos.

EXCLUSION: 66e Delbroeck.

GENK Le Wallonia a décroché un bon point hier chez un présumé candidat au titre. Une unité qui ne satisfaisait pourtant pas totalement René Hidalgo: «Vu le nombre d'occasions créées, nous aurions pu empocher les trois unités. De plus, De Vuyst rate un penalty. Tongres n'a pas été dangereux. Ils n'ont procédé que par de longues balles. Ceci dit, engranger un point ici ne constitue pas une mauvaise opération.» D'autant que, fait rarissime, les Brabançons ont préservé leurs filets inviolés à l'issue d'un match de piètre facture. Les Walhinois dominaient la première période au cours de laquelle Averna loupait deux occasions nettes. Plus présents en seconde mi-temps, les locaux se voyaient réduits à dix pour un coup de coude de Delbroeck sur Nanni. Le tournant du match survenait à vingt minutes du terme quand Henri, superbement isolé par Vangest, se faisait accrocher dans le rectangle. L'arbitre accordait logiquement un penalty que ne parvenait pas à convertir De Vuyst, dont le tir trop mou ne surprenait pas Bertjens. Henri ne concrétisait pas davantage l'ultime possibilité visiteuse à dix minutes du terme.

© Les Sports 2005