À deux pas du centre de La Louvière, une table aussi surprenante que savoureuse

Pardonnez-moi le caractère assez lamentable du jeu de mot qui sert de titre à ma contribution de cette semaine mais, c’est d’une véritable victoire de la volonté et de la gourmandise dont je voudrais vous parler aujourd’hui. En effet, si la région de La Louvière ne manque pas de bonnes petites tables sympathiques – bien souvent italiennes – il faut bien reconnaître que les maisons qui pratiquent une cuisine un peu plus ambitieuse y sont nettement plus rares.

Aussi, lorsqu’un de mes fidèles informateurs m’a vivement conseillé de faire une petite excursion jusqu’à Haine-Saint-Pierre, je dois bien reconnaître que j’étais un peu dubitatif…

Et j’avais bien tort ! Pour faire court, Ugo, au départ, c’était Le Souterrain, une pizzeria créée en 1985 par Gérard Di Mascolo, un entrepreneur spécialisé dans le terrassement mais qui avait envie de se faire plaisir, ce qu’il fera pendant une bonne vingtaine d’années avant de jouir d’un repos bien mérité.

Or, celui-ci a une fille, Jessica, qui, à l’époque, vient de faire la connaissance d’un jeune cuisinier plutôt inventif, Ugo Méli. Ce dernier, après avoir terminé ses études hôtelières dans la région, s’est formé en grande partie à l’Auberge Saint-Feuillien, au Roeulx. Lorsque le père de Jessica envisage de mettre la maison en vente, les deux tourtereaux voient tout de suite l’opportunité de se lancer dans leur propre aventure et décident d’occuper eux-mêmes le bel espace.

L’idée est plus qu’audacieuse dans la région, la clientèle qui a les moyens ou l’envie de fréquenter des tables gastronomiques n’y étant est en effet pas spécialement abondante.

Mais Ugo et Jessica savent très bien ce qu’ils veulent. Ainsi, le décor, tout d’abord, extrêmement contemporain, joue le registre de l’élégance basée sur des formes épurées, imaginées en grande partie par Fabrice, le frère jumeau d’Ugo.

La cuisine, ensuite, qui, si elle garde la trace d’un amour des beaux produits méditerranéens, ne présente plus de connotation italienne particulière, ouverte qu’elle est sur tout ce qu’il y a de savoureux sur cette planète.

En témoignent une série de créations aussi éclectiques dans l’utilisation des produits que parfaitement réussies, comme par exemple, en entrée, de fort belles Asperges vertes croquantes au quinoa, maquereau en escabèche, radis, fleurs et concombre (20 €), ou encore un étonnant Thon rouge snacké à la sauce soja, riz koshihikari, glace wasabi, nori et gingembre (25 €), en fait génialement mariné sous pression dans un siphon !

En grosse pièce, impossible de ne pas craquer pour le très sapide Filet de dorade royale fumée minute, asperges et petit pois, extrait d’estragon et sabayon au muscat ou pour le remarquable Carré de veau et gambas, morilles, frites, fèves des marais et jus corsé à l’ail confit” (38 €). Pour conclure, la Déclinaison de vieux Cantal (12 €) en fait présentée sous forme d’une glace au cantal arrosée d’une mousse chaude de Cantal et décorée d’éclats de Cantal est purement exquise tandis que les Fraises du pays, gelée de vinaigre balsamique, sorbet piment (11 €) permettent une conclusion de repas aussi surprenante que légère !

Avec de jolis vins aussi bien français que transalpins, le midi en semaine un lunch (trois services) à 33 €, mais aussi le reste du temps des menus plus conséquents à 55 et 75 €, voilà une adresse sans doute ambitieuse dans son environnement mais qui mérite largement que l’on en pousse la porte !

en savoir plus Ugo 179 Chaussée de Redemont à 7100 Haine Saint Pierre (La Louvière).

Tél : 064.28.48.00

E-mail : restaurantugo@yahoo.fr

Web : http://sites.resto.com/ugo/Fermé le lundi soir, le mardi et le mercredi.