Depuis 40 ans, la RTBF diffuse tous les ans le défilé du 21 juillet. Cette année, pour le jubilé, mais aussi en raison du contexte et d’une probable actualité royale, RTL-TVi désirait également retransmettre l’événement. Mais du côté de la RTBF, on ne l’entend pas de cette oreille ! Mettant en avant leur expérience en la matière et leur ancienneté, Jean-Pierre Jacqmin estime dans Vers l’Avenir que la chaîne publique est la plus légitime pour retransmettre le défilé. Le directeur de l’information, qui souligne aussi les investissements des années précédentes, va même jusqu’à comparer cela avec les droits d’un match de foot !

Du côté de RTL, évidemment, on ne tient pas le même discours. “ Je ne veux en aucun cas entrer dans une polémique stérile avec la RTBF” , tient à souligner d’emblée Stéphane Rosenblatt. “ Personne ne peut nier que ce défilé revêt un caractère particulier, que ce soit en termes de jubilé ou de contexte royal. Ce 21 juillet n’est la propriété de personne, personne n’a de convention d’exclusivité car il ne s’agit pas de droit sportif. Il s’agit d’un événement public qui relève de l’intérêt d’une information à un niveau global. Et dans ce climat particulier, il est évident qu’une chaîne comme RTL s’y intéresse .”

Lors de précédentes actualités royales, les deux chaînes avaient pourtant collaboré sans problème. “Nous avons travaillé des dizaines de fois sur des événements heureux ou malheureux”, continue Stéphane Rosenblatt. “C’est un événement public où l’organisateur est public. Je peux comprendre que la RTBF qui a été seule à le diffuser pendant des années aimerait continuer à l’être. Seulement, la RTBF n’a aucune convention d’exclusivité. Et contrairement aux éditions précédentes, ce défilé revêt un caractère particulier et tourne autour d’une certaine actualité royale dont nous avons déjà parlé.

Comme elles l’ont fait par le passé, les deux chaînes pourraient travailler ensemble afin de diminuer les coûts de production et faciliter le dispositif technique qu’exige la captation d’un tel rendez-vous…

S. L.