Les gamins. Quelques scèneset répliques vont devenir cultes

Résumé. Depuis la vente de sa société, tout ennuie Gilbert : sa femme incapable de finir la moindre phrase, l’argent dépensé pour des organisations humanitaires et même la teinte du canapé (“Ce n’est pas une couleur mais un message qui dit : Viens voir Des chiffres et des lettres !”). L’arrivée de son futur beau-fils, qu’il prend d’abord pour un petit con, change tout. Thomas prend tout à la blague. Et Gilbert décide de s’offrir la même liberté. En plaquant son épouse, en claquant tout son fric dans des virées mondaines, en s’achetant plein de gadgets inutiles ou en réalisant son rêve de rejouer de la batterie.

(((;;

Notre avis. Rien de bien original dans le thème. La crise d’adolescence tardive constitue un ressort classique de la comédie, même s’il est plus souvent décliné sous la forme du démon de midi. Tout le charme de cette comédie enlevée repose sur la cote de sympathie, énorme, d’Alain Chabat, et sa confrontation avec un humoriste de la nouvelle génération, Max Boublil. Entre eux, la complicité est évidente. Les vannes fusent et les situations de la vie de tous les jours deviennent prétextes à des gags impertinents ou dingues. La séquence où ils s’arrêtent à côté d’un automobiliste, écouteur bluetooth à l’oreille, pour lui commander un hamburger (ou plus exactement des “tranches de bœuf en étages…”), devrait d’ailleurs rapidement devenir culte. Et susciter bien des vocations dans la vraie vie.

Tout sonne juste dans cet amusement souvent inspiré, aux dialogues tantôt agressifs, tantôt délirants, qui se moque des petits travers de tout le monde. Et même si le fil conducteur est un peu trop prévisible, cela ne gâche rien à la saveur des mots ni à la performance de comédiens parfaits dans l’autodérision ou dans les détournements de la réalité sans jamais verser dans la caricature.

Les occasions de rire étant toujours trop rares, on ne saurait trop vous conseiller de rire de bon cœur de et avec ces personnages qu’on croise tous les jours en rue ou au travail.

P. L.

Les gamins

Comédie

Réalisé par Anthony Marciano

Avec Alain Chabat, Max Boublil, Sandrine Kiberlain, Mélanier Bernier

Durée 1 h 35