Ecolo et CDH ne partagent pas les choix pour 2005

NIVELLES Nous avons présenté dans notre édition de mardi les grandes lignes du budget communal 2005 élaboré par la majorité PS-MR. Pour le collège, en résumé, les finances saines permettent d'engager sur fonds propres de gros projets comme l'achat des Récollets, du lycée Seutin ou encore d'entamer une première phase du plan de mobilité en ouvrant le chantier du côté du premier tronçon de la rue de Namur et de la rue du Géant. Le tout sans toucher à la fiscalité communale.

Côté CDH, on y va directement en fustigeant la continuité des choix et de la méthode. «La continuité dans le souci d'inscrire des projets tape-à-l'oeil qui ne se concrétisent pas: on communique et on ne fait rien, a affirmé Etienne Laurent. Les travaux n'ont toujours pas commencé concernant l'aménagement des voiries alors que les crédits sont chaque année réinscrits. Le projet du 100 rue de Namur, lui, est inscrit depuis 2001 et la zone reste un chancre. Et maintenant, la majorité annonce qu'elle va se lancer dans l'aménagement de la rue de Namur»

Le CDH regrette que les moyens consacrés à la zone de police stagnent, alors que la sécurité est une des priorités. Un point sur lequel les Ecolos ne sont pas d'accord. Ils s'inquiètent de la part consacrée à la police et aux pompiers alors que la lutte contre les problèmes sociaux, elle, ne paraît pas prioritaire dans ce budget 2005. Et Marie-Bruno Zweerts de réclamer la réalisation d'un audit sur le fonctionnement du service d'incendie.

© La Dernière Heure 2004