Le conducteur du bus, brutalisé jeudi par 2 personnes, a également répondu aux coups

ALTERCATIONMOLENBEEK-SAINT-JEAN Ce jeudi à 16 h, un conducteur de bus De Lijn roulait sur la bande réservée aux bus et aux trams du boulevard Léopold II, à Molenbeek. Arrivé au croisement avec la rue de Ribaucourt, une voiture a brutalement coupé sa route avant de freiner brutalement. Le véhicule en tort a glissé sur les rails de tram, mais a tout de même réussi à s’arrêter avant l’impact.

Rapidement, la situation s’échauffe entre le chauffeur de bus et le conducteur de la voiture accompagné par un passager. Ces derniers sortent de leur voiture et se dirigent vers le conducteur.

D’après la police locale de la zone Ouest, les deux individus ont ensuite invectivé et agressé verbalement le conducteur. Avant de s’en prendre physiquement à lui.

Le chauffeur a été secoué par les deux agresseurs, agrippé par son polo puis frappé à plusieurs reprises. “Pour faire diversion, le chauffeur a jeté sa bouteille d’eau par la fenêtre”, précise Julie Parser, porte-parole de la police locale.

C’est alors que des policiers de passage ont aperçu la bagarre et ont capturé le chauffeur de la voiture, tandis que son passager prenait la fuite. Âgé de 30 ans, il a été mis à disposition du parquet.

Ce n’est pas tout. Nous avons en effet appris que le chauffeur a également porté des coups à ses adversaires. Une réaction naturelle d’un homme seul frappé par deux individus, mais l’entreprise de transport De Lijn se refuse à tout commentaire pour l’instant, en attendant la suite de l’enquête.

Ce vendredi, à l’heure de boucler ces lignes, le chauffeur âgé de 31 ans était toujours chez lui, se plaignant de douleurs à la tête, au cou et aux bras.

Raphaël Cayrol