Le vocabulaire utilisé pour distiller les conseils de consommation aux acheteurs n’est guère simple. Une petite explication de chacune de ces mentions n’est sans doute pas inutile.

1La DLC signifie Date limite de consommation du produit. Elle peut être remplacée par : À consommer avant le/jusqu’au (pour un jour précis) ou avant fin (pour un mois ou une année). Tous les produits frais emballés comme la viande, la charcuterie ou les laitages portent cette mention obligatoire fixée sous la responsabilité du fabricant et ne peuvent être vendus une fois la date dépassée. Cette date doit être respectée, même si une certaine flexibilité est parfois possible, notamment avec les yaourts.

2La DLUO signifie Date limite d’utilisation optimale du produit. Derrière cette appellation un peu tarabiscotée, se cache le simple À consommer de préférence avant le. Qui, comme l’indique cette mention, prévient que, passé la date, le produit peut avoir perdu certaines de ses qualités mais peut encore être consommé sans danger pour la santé. Cette indication est visible sur les boissons, les pâtes, le riz, le sucre, les conserves, les produits surgelés, etc.

3Les œufs possèdent une mention spécifique : la Date de durabilité minimale. Elle est de 28 jours après la ponte, quelle qu’en soit l’origine. Les œufs sont considérés extra-frais les 9 premiers jours. Notez que plus le temps avance, plus la durée de cuisson doit être prolongée.

To. L.