Belrobotics se lance

à Genval sur le marché

de l'entretien

des grands espaces verts

GENVAL Ce n'est pas un OVNI ou objet volant non identifié. Il y ressemble pourtant avec sa forme ovale et ses deux yeux-sonars. C'est seulement un OTI ou objet tondant identifié! Vous placez la Bigmow sur une pelouse et cette tondeuse fait son travail, toute seule. Elle vient même se recharger comme une grande quand elle sent ses batteries se vider!

Cette Bigmow est l'oeuvre d'un inventeur bien connu, André Colens. La tondeuse solaire (1992), c'est lui. Le brevet en a été concédé à Husqvarna. Le modèle rechargeable à batterie (1995), c'est lui. Et l'aspirateur de maison présenté (1999), c'est encore lui! Il a, depuis, été revendu à Kärcher.

Tous appareils fonctionnent grâce à un même cerveau électronique, nous explique André Colens, patron de Solar & Robotics, installée sur le site des anciennes papeteries de Genval. Ce cerveau détermine le parcours de la machine sur un mode aléatoire. Il détecte même les endroits où l'herbe pousse plus dru et où il faut revenir plus souvent. Pour la Bigmow, conçue pour les plus grands espaces, comme les practices de golf - sa petite soeur existe pour ramasser les balles de golf au lieu de tondre -, le cerveau peut même faire réaliser une tonte systématique. En bandes circulaires pour l'instant, mais on pourrait prévoir une tonte en croisillons. On voit ainsi les lignes de tontes, comme si quelqu'un l'avait fait avec une tondeuse traditionnelle!

Une nouvelle fois, André Colens a préféré se dessaisir de son invention: C'est dur de se séparer de son bébé, mais il faut s'y résoudre pour le voir grandir. C'est en tout cas l'objectif que s'est fixé la toute nouvelle société Belrobotics systems, qui s'implante également sur le site des anciennes papeteries. Notre inventeur y est cependant administrateur, chargé de l'élaboration d'autres machines pour l'entretien des grands espaces verts. Et il en a des projets! Mais nous avons promis de les garder secrets...