La jonction entre l'artère commerçante et la place Rogier en travaux dès 2003. Le résultat promet d'être somptueux

SAINT-JOSSE La physionomie de la place Saint-Lazare va changer de visage d'ici 2006. Mais le pont de chemin de fer de la rue de Brabant, en contrebas, a décidé de prendre quelques longueurs d'avance. Un chantier d'envergure devrait s'y ouvrir, en mars 2003, dit-on. Il s'agit de redonner un peu, voire beaucoup, de lumière à ce lugubre passage, peu sûr et véhiculant maintes odeurs fétides.

Ce projet, L'Arche, est signée Patrick Rimoux, le sculpteur de Lumières, comme l'artiste français est surnommé. On lui doit les illuminations de fin d'année de la Grand-Place, en 2001. C'est lui toujours qui a été choisi pour transformer la plus belle place du monde en un site féerique pour les fêtes de fin d'année 2002.

Du côté de Saint-Josse, son idée est de recréer une promenade entre la place Rogier, d'un côté, la place Saint-Lazare de l'autre. Principe de base: on réduit les bandes de circulation pour élargir les couloirs piétons, principalement côté gauche (sens Rogier - Saint-Lazare). Au sol seront fixés des plots, générant un subtil jeu de lumière. Au plafond, de la lumière, encore de la lumière, grâce à un faux plafond qui masquerait la saleté des structures actuelles. Les caténaires seront également rhabillées. Enfin, la voie carrossable serait disposée à droite.

Le financement? Le programme européen Objectif II. L'avant-projet, lui, a été pris en charge par la Fondation Roi Baudouin. La commune de Saint-Josse, pour sa part, ne déboursera pas le moindre cent. C'est déjà 495.000 euros de gagner. Au cours des quatre mois restant avant le début des travaux - ceux-ci doivent en tous les cas démarrer en 2003 sous peine de perte des subsides -, l'Urbanisme tennoodois devra encore trouver un architecte.

La SNCB, propriétaire du site, espère de son côté tirer profit de l'opération et redynamiser la location de ses surfaces commerciales. Saint-Josse espère néanmoins qu'en contrepartie, la société des chemins de fer fasse un geste et rénove le pont Gineste-Plantes.

© La Dernière Heure 2002