par miguel tasso

L’AUTRE REGARD Le golf n’échappe pas aux polémiques. Entre Tiger Woods et Sergio Garcia, les relations sont ainsi devenues plus tendues que toutes les cordes de guitare d’un groupe de flamenco. De longue date, les deux champions s’apprécient peu. Mais, depuis quelques semaines, c’est carrément la guerre ouverte !

Tout a commencé, le mois dernier, lorsque le joueur espagnol a reproché à son rival de l’avoir volontairement dérangé en plein swing. “C’est une éternelle pleureuse”, confia l’Américain. “Il ne faut pas être ingénieur aéronautique pour comprendre qu’on ne s’entend pas. Tiger est un fantastique joueur, mais il n’est pas mon ami. Je ne le trouve pas sympa. D’autres joueurs partagent mon avis sur le personnage, mais n’osent pas le dire. Moi, oui”, rétorqua Garcia dans un grand élan de sincérité médiatique.

La polémique aurait pu s’arrêter là si l’Espagnol n’avait pas déplacé le débat. Lorsqu’un journaliste lui demanda s’il avait prévu d’inviter Tiger à un dîner de réconciliation, il répondit fort maladroitement. “Pourquoi pas ? On pourrait manger du poulet frit” (le plat des anciens esclaves aux États-Unis). On a tôt fait d’imaginer les réactions. “J’ai voulu faire de l’humour et je me suis trompé”, déclara aussitôt Garcia qui a écrit une lettre d’excuse personnalisée à son adversaire. Mais le mal est fait. Les deux hommes participent cette semaine à l’US Open. Bonjour l’ambiance !