Une étoile en plus pour les meilleures djotes

NIVELLES Petite surprise annoncée lors de la rencontre à mi-parcours entre les producteurs de la célèbre spécialité gastronomique aclote et les membres de la confrérie de la tarte al djote. La remise des labels de qualité aura lieu en février 2005 et on devrait y appliquer deux modifications du règlement.

«La période de stage de 3 ans préalable à l'octroi d'un quatre étoiles est supprimée afin de ne pas faire languir les fabricants, explique le grand Bailly, Jean Vandendries. D'autre part, la confrérie attribuera pour la première fois des labels 5 étoiles aux fabricants dont la moyenne annuelle atteindra (au minimum) 84% des points. La même fourchette de points que celle en vigueur reste d'application: une étoile représente de 60 à 66% des points, deux étoiles de 67 à 72%, trois étoiles de 73 à 78% et quatre étoiles de 78 à 83,9%.»

Une étoile de plus au firmament de la djote, cela coïncide avec le 25e anniversaire de la confrérie. Objectif: émoustiller les meilleurs fabricants, et les mettre en évidence sous forme d'un vrai coup de coeur, attribué par les confrères.

© La Dernière Heure 2004