Samedi et dimanche, les dourois ont pu redécouvrir le site

DÉCOUVERTES DOUR Même si le temps n’a absolument pas été clément ce week-end, le club de plongée Hainosaurus Boussu-Dour n’a pas loupé ses journées portes ouvertes. Récemment assaini par la Spaque et aménagé par le club de plongée, il s’agissait là d’une véritable opportunité de redécouvrir le magnifique site des Fours à chaux Waroquier.

Pour marquer le coup, une exposition de photographies sous-marines était organisée aussi bien sur terre que sous eau. Un événement unique en Belgique. Les visiteurs qui avaient bravé les basses températures et les torrents de pluie n’ont pas hésité à mouiller la combinaison pour s’en mettre plein la vue.

Des photographies ont été plongées à une profondeur comprise entre 0-10 mètres. Celles présentes sur la terre ferme se sont installées sur le site de la carrière douroise. “Biodiversité d’ici et d’ailleurs”, c’était le nom de cette expo qui permettait également de découvrir un site exceptionnel.

Tout le passé industriel de la région est présent. Si la plongée en carrière ne séduit pas tout le monde, les curieux qui se sont déplacés ce week-end ont pu être surpris. La biodiversité dans cette ancienne carrière est riche grâce à sa faune et sa flore. En effet, grâce à sa nature calcaire, la roche donne un aspect lagon bleu à cet espace.

Si les dourois apprécient cet espace, il est aussi devenu un véritable terrain de jeux pour les plongeurs de France, des Pays-Bas ou du Luxembourg. Ces portes ouvertes étaient l’occasion de présenter le livre “Dour ou les Trésors du lagon Bleu”.

Le premier livre réalisé et édité par Art Ocean Photography. Le fruit du travail de Jean-Christophe Grignard a été présenté à tous les amoureux de la diversité des écosystèmes subaquatiques.

C.Ti.

Lors des portes ouvertes du club de plongée Hainosaurus Boussu-Dour, les amateurs ont pu profiter du reportage photographique qui a été créé sur le site des Fours à chaux.avpress