Le Cercle apicole de Nivelles compte encore 42 membres

NIVELLES On parlait miel, ruches, abeilles, extracteurs et essaims, ce samedi après-midi, dans le petit local à l'arrière de l'église des Récollets. Normal, les membres du Cercle apicole de Nivelles fêtaient les 80 ans de leur association par une exposition, différentes animations et une conférence. Objectif déclaré: marquer dignement cet anniversaire, mais aussi faire naître de nouvelles vocations.

«Nous voudrions renouveler nos cadres, souriait, dans un langage bien apicole, le président Roger Bauduin. Actuellement, nous comptons 42 membres. Dans le temps, on était 80. Mais il y a eu les différentes obligations pour les propriétaires de ruches, la TVA Et puis les jeunes sont coincés. Pour avoir des abeilles, il faut des terrains et pour avoir des terrains, il faut des sous. C'est pour cela qu'en général, on voit arriver chez nous des gens qui ont l'âge de la stabilité financière. C'est très bien, mais il faudrait un peu de renouvellement.»

Avis aux candidats L'apiculture est visiblement une passion qui conserve: le président, lui, l'exerce depuis 70 ans! Traversant les étapes de l'évolution du matériel et de l'environnement, elle est encore intacte.

«L'abeille, c'est la nature sauvage, parfois coopératrice et parfois opposée à l'homme, explique-t-il. En l'étudiant, en apprenant comment elle se comporte, nous entrons en contact avec ce qui, en général, nous échappe. Sans abeilles, pas de fruits bien entendu. Mais plus égoïstement, on peut dire aussi que l'apiculture est une école de maîtrise de soi et de connaissance du monde qui nous entoure.»

Renseignements auprès de Roger Bauduin, au 067/21.77.03.

© La Dernière Heure 2004