Le jardin situé près du Fort rouge porte le nom du pilote tournaisien

TOURNAI Une vive émotion régnait ce mardi dans le quartier des Douze Césars à l'occasion de l'inauguration d'une stèle dédiée à Roger Delannay, le premier pilote belge tué au combat durant la deuxième guerre mondiale. Outre cette stèle, le square porte désormais le nom de ce héros de guerre. L'émotion était d'autant plus grande que cette inauguration s'est faite en présence du frère et des trois soeurs de Roger Delannay.

Un combat inégal

Le «pilote de la tempête» comme il était surnommé a été tué le 10 mai 1940 alors qu'il n'avait que 24 ans. Il patrouillait dans les plaines du Limbourg lorsqu'avec un autre équipier, il s'attaqua à six bombardiers ennemis et une dizaine de chasseurs. Dans ce combat inégal, le pilote tournaisien réussit toutefois à abattre un avion allemand. Mais son engin touché, il dut se résoudre à sauter en parachute et être la cible des balles ennemies.

À terre, Roger Delannay fut transporté dans un hôpital de Saint-Trond où il mourut peu de temps après son admission. Rapatrié à Tournai, la dépouille du pilote est enterrée au cimetière du Sud. Le jeune homme de 24 ans est décédé alors qu'il devait se marier 25 jours plus tard.

La pose de cette stèle est en partie due à la volonté de la section locale de la Fédération des anciens combattants présidée par Jean Coupez.

Une cérémonie qui a été saluée par le passage de deux avions F 16 au-dessus de la ville.

À Noter que Roger Delannay avait déjà eu droit à une stèle à son nom. Celle-ci trône dans la ville de Saint-Trond où le premier pilote belge à être tué au cours de la deuxième guerre mondiale a trouvé la mort.

© La Dernière Heure 2005