Joëlle Milquet (CDH) dit vouloir mettre fin à une “campagne de désinformation”

BOIS DE LA CAMBRE BRUXELLES-VILLE La pétition contre la fermeture du bois de la Cambre cartonne ! Lancée par des mandataires MR il y a un peu plus d’une semaine, celle-ci a déjà récolté la signature de plus de 8.000 personnes.

Face à un tel engouement, la cheffe de file CDH à la Ville de Bruxelles, Joëlle Milquet, a vivement réagi en déclarant qu’elle n’accepterait jamais que l’on ferme le bois de la Cambre à la circulation. Une sortie étonnante puisque le projet est porté par un Humaniste : Christian Ceux, échevin de la Mobilité à Bruxelles-Ville.

Joëlle Milquet dit vouloir mettre un terme définitif à la campagne de désinformation qui circule. “Jamais il n’a été question et jamais il ne sera question de fermer le bois de la Cambre à la circulation ! La Ville de Bruxelles a toujours défendu une accessibilité en voiture du bois.”

Dans son communiqué, cette dernière ajoute : “Les 15 communes limitrophes ont été consultées. Il est évident que nous tiendrons compte de ces réactions. Il s’agit donc d’une tempête dans un verre d’eau alimentée par certains partis pour des motifs électoraux.”

Selon Gautier Calomne, conseiller communal MR à Ixelles et initiateur de la pétition, il s’agit là d’une volte-face due à la mobilisation citoyenne à l’encontre de ce projet. “Des documents montrent qu’il y avait bel et bien eu une décision. Maintenant, ils font marche arrière suite au succès de la pétition et traitent les autres d’électoralistes. C’est le pompon !”

Pa. D.

Joëlle Milquet, chef de file CDH à Bruxelles-Villehaulot